La lettre de janvier 2018

Je vous souhaite une très belle année 2018 !

Avec un maximum de belles navigations sous un ciel serein et une jolie petite brise juste comme il faut !

L’année commence, au niveau de la Classe, par les réunions de préparation du National 2018.

Les réunions s »enchaînent à Trébeurden pour nous concocter de très beaux moments tant sur l’eau qu’à terre et le moins que l’on puisse dire c’est que nos amis du Yacht Club de Trébeurden assurent !

Cette année, nous allons voir comment faire en sorte que nous puissions avoir un maximum de photos et de vidéos du National et peut-être même disposer d’un drone pour filmer les régates.

Nous les mettrons ensuite sur ce site pour rappeler de bons souvenirs à ceux qui auront participé et donner envie aux autres !

Une nouvelle réunion est prévue en avril et je reviendrai vers vous pour vous donner les dernières nouvelles. Vous pouvez d’ores et déjà vous connecter sur leur site pour avoir un aperçu.

En ce qui concerne les Voiles du Bassin d’Arcachon, les choses avancent aussi puisqu’il est maintenant possible de s’inscrire : (ESC BAS Bulletin d’inscription 2018)

Vous recevrez bientôt, comme tous les ans, au courrier les bulletins d’inscription à la Classe pour cette année, notre Secrétaire Générale et notre Trésorier étant parés à lancer le départ.

Au chantier Jezequel aussi les choses avancent et le Cormoran en cours est maintenant ponté. Mais il reste encore bien du boulot avant la livraison prévue fin mai !

Quelques nouvelles de notre dernière assemblée générale pour terminer :

Trois nouveaux entrants au Comité Directeur de la Classe : Eric GIFFO de Loctudy, Denis DUMAS qui navigue du côté d’Arcachon et Jean GORREC qui navigue à en baie de Morlaix.

D’autre part, les règles de Classe ont été modifiées et permettent désormais que l’axe du safran soit articulé sur la quille et non plus le lest, ce qui permet de redresser le safran et contribue ainsi à rendre le bateau moins ardent (pour ceux qui ont un bateau ardent, bien sûr).

A la lumière des régates passées, il a également été décidé de ne pas lancer de départ au-delà de 20 nœuds de vent. Nos vaillant Cormorans étalent fièrement des vents plus établis, mais le matériel souffrira moins comme cela.

Bon vent et belle mer à tous !

Jacques Lemétayer

Le 16 Janvier 2018,