Forum

En solitaire

Q : Bonjour je navigue actuellement sur un Piaf un cousin du Zef et essentiellement en solitaire après avoir croiser dans le golf du Morbihan des cormoran ça ligne et sont gréement beaucoup plus je souhaiterais savoir ci ce petit bateau est manœuvrable en solitaire au départ d’une cale, monter et descendre les voile, prise de ris etc … sur mon piaf j’arrive a tous faire … bien que monter les voile soit la manoeuvre la plus hasardeuse… la plus par du temp je par voile haute a l’aviron de la cale. 2 eme question est-ce que l’on peut naviguer a l’aviron ou a la godille ci plus de vent … pour l’aviron j’ai franchement un doute. merci de vos conseil (Cyril)

R : Bonjour. Oui un Cormoran est parfaitement manoeuvrable tout seul. La plupart du temps j’en fais seul, entre 5 et 20 noeuds de vent sur Steredenn Vor. La mise à l’eau à partir d’une cale se fait bien, seul à 90%. Les 10% ou l’on a besoin d’être 2 c’est la matage, du moins pour un Cormoran Jezequel sur lequel le mat traverse le pont. Je trouve toujours un promeneur sur la cale pour m’aider à ce moment là. Malgré tout, il faut nettement mieux avoir un mouillage quand on possède un Cormoran; la mise à l’eau d’une cale (et la sortie de l’eau) me prend tout de même 1h30 lorsque je suis seul. Ce petit canot fait 430 Kg… Pas facile d’envisager pour une sortie en après-midi une mise à l’eau puis une sortie de l’eau. Hisser les voiles seul ne pose aucun problème sur l’eau. Ce voilier est très stable. Le Cormoran se manoeuvre très bien à la godille, mais pas à l’aviron. Je n’ai pas de moteur sur le mien et n’utilise que la godille pour arriver à quai par exemple. Amicalement. (Steredenn Vor)

R : Bonjour,
Je suis un des navigateurs sur cormoran que vous avez dû croiser dans le golfe du Morbihan. Altaïr est basé à Arradon et je navigue seul très régulièrement de force 2 à force 7 . La manœuvre du cormoran est relativement simple et prendre un ris n’est pas difficile. Je rentre souvent à mon mouillage sous génois ou foc (je n’ai pas de moteur) après avoir affaler là grand voile a l’extérieur du mouillage. En cas de panne de vent la godille est de sortie. Je fais mon itinéraire de sortie en fonction du vent et de la marée et il ne m’est jamais arrivé de rester scotché de l’autre côté du golfe.
Altaïr est à vendre , il peut peut-être vous intéresser.
Bonnes navigation (Philippe)

Publicités