Le mot du Président – février 2019

Bonjour à tous !

L’Assemblée Générale de la Classe vient de se tenir, dans une ambiance chaleureuse et décontractée, comme toujours, ce qui n’exclut évidemment pas d’être précis et rigoureux !

J’en retiens quelques points :

  • Pour les régatiers, nous avons voulu simplifier et clarifier. C’est la raison d’être des deux points concernant la détermination précise du matériel de sécurité exigé (en parfaite conformité avec les textes, cela va sans dire), d’une part, et des surfaces de voiles, d’autre part.
  • La Classe a référencé, comme chaque année, une liste de manifestation nautiques qui nous permettent de montrer nos jolis bateaux, de les faire connaître et ne nous amuser sur l’eau aux côtés de « jolis canotes », ce qui est toujours un plaisir des yeux et fait chaud au cœur.

Vous trouverez les informations détaillées dans la note que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien.

Il semble que la sortie des Cormorans de la rade de Brest suscite un intérêt particulier cette année. Sans doute parce que le National se déroulera deux semaines plus tard et que ce sera l’occasion de défroisser nos voiles après un long (et pluvieux…) hiver, de retrouver nos automatismes à bord, et de découvrir – ou redécouvrir- cette rade qui est un plan d’eau absolument parfait pour les Cormorans.

Les brestois sont ravis de cet intérêt et seront très heureux de vous accueillir sur, non pas leurs terres, mais leur petite mer (en breton, pour la rade, lenn vor). Ils commencent à s’organiser et vont fixer la date rapidement (sans doute le week end du 15/16 juin, à caler). Je vous donnerai les informations dès qu’elles seront déterminées.

Le National, à St Quay Portrieux fin juin, se prépare activement. Un point a été fait lors de l’AG par Bernard Simonin et Bertrand Thamin (nos locaux de l’étape) et par ailleurs Trésorier et Trésorier Adjoint de la Classe (c’est dire si le sujet est entre de bonnes mains …!).

Une liste de logements « chez l’habitant » vous a été adressée la semaine dernière : c’est en effet une tradition à St Quay que d’acueillir les participants aux manifestations nautiques et je tiens à les remercier, vraiment, pour cette belle marque de sympathie.

Une particularité cette année : nous voulons que le national soit abondamment photographié et, surtout, filmé. Ceci pour nous constituer une vidéothèque que nous pourrons diffuser sur ce site et utiliser lors des manifestations auxquelles nous somme invités.

Et puis, surtout, c’est quand même sympa et vivant de voir une vidéo d’un départ du port, d’un passage de bouée ou d’un bord de près engagé ! Alors amenez vos caméras, smartphones et tout ce dont vous disposez pour faire des vidéos. Et cela vaut bien sûr aussi pour ceux qui restent à terre !

Enfin, l’AG a décidé que le National 2020 se courra à Brest, fin juin ou tout début juilletComme ce sera peu avant les grandes fêtes maritimes, il y a certainement des choses à imaginer ! On y réfléchit et on vous en reparle.

Le reste de l’actualité de la planète Cormoran est assez riche ce mois-ci :

  • Il semble qu’un vent de renouveau souffle sur la Classe ; j’en veux pour indice le fait que d’anciens Cormorans vont être rénovés ;

Le premier est Gwenic, le numéro 68, construit en 1941 à Saint Malo. C’est l’ancien Cormoran de la famille Bienvenüe. Oui, oui, celle du métro de Paris !

Avec Michel Wolf, notre Mesureur de Classe, nous sommes allés le voir au chantier des 7 Vents à St Pol de Léon. Nous avons pris quelques photos du bateau :

Et voici le safran à mèche : Impressionnant, non ?

Il est très élégant, avec des lignes d’eau très fluides et nous avons hâte de le voir sur l’eau !

J’en profite pour demander si vous avez des renseignement sur le chantier Dauhin de St Malo, et plus particulièrement sur l’architecte du plan qu’il construisait et sur le nombre de Cormorans construits. En reste-t-il d’autres ?

L’autre Cormoran est Clinette, à l’association Startijenn de Douarnenez, qui l’a reçu en donation, à charge pour elle de le remettre en état de naviguer. D’ailleurs, elle cherche une GV et un génois pour Clinette… Si vous en avez, vous pouvez contacter Startijenn. Nous avons prévu d’aller à Douarnenez leur faire un petite visite. Je vous raconterai, avec photos ! Concernant Clinette, nous avons découvert qu’il y a une question : il porte ne numéro 128…c’est à dire le même qu’Enez Vaz, ex-Loupiac, un très joli plan Le Got de 1954, qui a couru au National à Loctudy .

Si vous avez des infos au sujet de ce doublon, je suis preneur. Au niveau de la Classe, notre Commission « Liste et carte des Cormorans » (composée d’Anne-Marie Gourvès, Eric Giffo et Denis Dumas) au sein du Comité Directeur, est chargée d’enquêter.

Suite au prochain numéro !

  • L’enquête sur les remorques.

Les retours montrent clairement une très grande diversité sur le sujet : mise à l’eau possible ou pas, moyen étanches ou non, remorque freinée ou non etc… Difficile donc de tirer des conclusions sur le sujet. En revanche, il apparaît clairement qu’un topo sur la réglementation applicable serait apprécié (c’est un euphémisme semble-t-il …). Nous allons donc y travailler et rédiger une note technique sur la question des remorques.

  • La Classe a décidé de faire fabriquer des objets siglés. Nous sommes en effet assez peu dotés… Donc nous aurons un polo de la Classe Cormoran dans plusieurs coloris (sans indication d’année ni de lieu), des mugs simples et d’autres qui seront isothermes et des casquettes. Si vous avez d’autres idées, nous sommes à l’écoute !

Voilà pour ce mois-ci ! A suivre le mois prochain…

Bien sincèrement

Jacques Lemétayer